Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de l'équipe SF

Le blog de l'équipe SF

Le but est de vous faire partager notre passion, et vous montrez les produits que l'on vend et leurs applications. Nous travaillons chez SF Composites, distributeur de matériaux composites en France : Résines, tissus techniques (verre, carbone, kevlar), colles, adhésifs, produits de moulage et modelage, matériel d'application, outils de stratification sous vide, pré-imprégnés, matériel de protection individuelle.


PROCESSUS D'INFUSION : EXPLICATIONS !

MISE EN GARDE : Toutes les informations contenues dans cette fiche sont données à titre indicatif. Il reste cependant de la responsabilité de l’utilisateur de vérifier l’adéquation des techniques et des produits avec l’utilisation souhaitée. Ce document n’est pas un manuel d’utilisation.

 

L’infusion c’est quoi et à qui ca s’adresse ? 

 

L’infusion est un procédé largement utilisé dans les industries du Nautisme, de l’éolien, de l’outillage. On retrouve également l’infusion dans l’aéronautique via des procédés à base de résines RTM6. En somme on utilise l’infusion lorsqu’il s’agit de produire en série des pièces de grande dimension. (Avions, éolienne, coque de bateau), cette technique est très rentable  pour toutes pièces de grandes séries. Pièces monolithiques ou sandwich et renforts oméga et inserts.

 

2 Techniques :

 

-            Drainant Interne : On injecte la résine entre deux couches de renforts.

C’est la technique la plus rapide, mais cette technique contient des risques : mauvaise imprégnation des fibres, donc une polymérisation partielle, et des propriétés mécaniques moins importantes…

     -      Drainant Externe : (le plus courant),  comme le schéma ci-dessous : on infuse en surface, à l’aide de filets drainants. Ces filets diffuseront la résine sur les renforts. Des essais préalables pour choisir le bon type de filet (viscosité, et vitesse de propagation) sont vivement conseillés. Eviter les chemins préférentiels ! (angles, mousses appropriées et perforées, fibres etc..) et la résine est drainée par les rampes ou les spires puis diffusée au travers des filés, la mise sous vide (dépression) permettant à la résine de venir imprégner les fibres. Technique permettant d’obtenir peu de porosités, et par conséquent de très bonnes propriétés mécaniques. Bien tenir compte de tous les paramètres : résines, type de pièces, placement de spire : parallèle ou en arrête de poisson. Ainsi que le positionnement des fibres. 

 

demo infusion

…Petits trucs à penser !

 

  1. On infuse de bas en haut
  2. On exerce une mise sous vide de -500 à -1000. (bar)
  3. On fait des tests :

Calcul du temps : «  séquentiel » et ajustement de la réactivité en fonction de la complexité de sa pièce.

  1. On choisit une bâche à vide rigide. (max 400% d’allongement). et on fait des « oreilles »
  2. Le taux de résine d’une pièce infusée est d’environ 30% en poids.
  3.  Finition sur le moule. On peut utiliser ou pas, un gel coat sur le moule. Mais, il est surtout préconisé d’employer un voile de surface pour éviter le marquage

 

 

 

 

Schéma de principe pour le vide :

infuplex

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’emploi des différents tissus et films :

 

-          le tissu d’arrachage :

 

L’arrachage s’utilise comme ci-dessous, en qualité de Frein de résine sur les plages.

Il peut s’utiliser aussi en finition pour soigner l’état de surface de la pièce.

arrachage et gaine spirale infusion

 

 

 

 

 

 

La résine sera drainée jusqu’à l’extrémité du moule, aspirée  vers les canaux de vide et ralentie par le tissu d’arrachage.

 

 

 

 

 

 

 

 

-          Film séparateur :

 

Il permet un pelage facile du filet de drainage. Il laisse passer à 100% la résine.  La perforation à utiliser en Infusion est la perforation P1.

 

-          Filet de drainage :

 

Son rôle, guider et amener la résine partout sur la pièce (fluage en surface). Mais attention il faut bien le placer ! – On choisit son filet de drainage en fonction des réactivités des résines et donc on calibre la vitesse du flux de résine avec le choix du filet.

 

Sans oublier évidement la bâche à vide, pour laquelle il est préconisé l’emploi d’une bâche spécifique infusion : PO120 – PA205 de chez Diatex avec un grand choix de largeur.

 

Ci-dessous : pose de l’INFUPLEX : complexe composé d’un filet de drainage et du film séparateur.

Avantages : pose très simple, rapide, recouvrement possible, découpe simplifiée, on évite ainsi le risque de pièces non totalement imprégnées.

 

pose infuplex

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’infusion, sa mise en œuvre, les petits trucs à savoir, et le matériel à utiliser.

 

Ci-dessous, le processus d’infusion détaillé :

 

topoInfusion

1. Drapage de la fibre.

2. le tuyau d’entrée pour le vide : diffuse sur toutes les extrémités du moule via le canal de vide. Utilisation des spirales.

3. Le tissu d’arrachage, permettant de ralentir la remontée de la résine dans le canal de vide.

4-6 : Emploi de la colle Infutac pour simplifier la pose de                        l’infuplex.et Prédécoupe.

7-10 Pose et mise en place de la rampe de vide et du raccord pour infusion.

11-15 Pose de la bâche à vide et technique des « oreilles » : ou pli d’aisance (12-13) : Il est important de garder une grande surface de bâche dans le moule.

16. Système complet et mise progressive sous vide.

17.Détection de fuites.

18. détecteur de pression.

19-20.Système complet avec résine. (Résine placée sur un niveau).

21. Début de l’infusion.

22-23Progression de l’infusion.

24.calculateur de pression.

25. Arrachage de l’infuplex après complète polymérisation, puis démoulage.

 

Le matériel Spécifique :

 

exemple accessoires d'infusion

 

La gaine spirale : va permettre créer le canal de vide périphérique. Idéalement placée aux extrémités du moule avec un tissu d’arrachage : (ralentissant ainsi la remontée de résine vers la pompe).

Le Manchon : Placé ou l’infusion de résine débutera il fait office de porte d’entrée de la résine dan l’outillage.

La rampe : La rampe de vide se situe sous le manchon, elle va être le premier élément drainant. Son placement doit être bien réfléchi car la résine doit être drainée symétriquement sur toute la pièce.

Le   Robinet : Le robinet est le plus souvent utilisé pour ralentir,                     a arrêter le lancement de la résine du pot vers la pièce.

Le tuyau de vide : Il sert au passage du vide de la pompe à la pièce, et dans certains cas comme conducteur de résine jusqu’à la pièce.

 

 

 

Je pense que l'on a fait le tour de la question,

 

En attendant vos commentaires,

 

et pour agrémenter ce discours : une vidéo en accélérer du déroulement d'une infusion :

 


 

Merci à Mr Alexandre Caillaud et à toute l'équipe de Diatex et SF composites pour leur coup de main technique pour la bonne la rédaction de cet article.

 

Compositement,

Olivier.

 

sfcomposites diatex

MISE EN GARDE : Toutes les informations contenues dans cette fiche sont données à titre indicatif. Il reste cependant de la responsabilité de l’utilisateur de vérifier l’adéquation des techniques et des produits avec l’utilisation souhaitée. Ce document n’est pas un manuel d’utilisation.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents